Professeur décapité : un acte "inqualifiable" (Blanquer)

"Ce qu'il s'est passé est inqualifiable, ça n'a pas de nom et ça doit être combattu", estime le ministre de l'Education, au lendemain de la décapitation d'un enseignant dans les Yvelines, après avoir montré des caricatures de Mahomet à ses élèves. Jean-Michel Blanquer précise qu'un "professeur est tout à fait en droit de montrer ces caricatures".

Henri Konan Bédié, le sphinx r...

Surnommé le "Sphinx de Daoukro", son fief dans le centre de la Côte d'Ivoire, l'ancien chef d'Etat Henri Konan Bédié, l'homme de "l'ivoirité", concept...

Alassane Ouattara, l'économist...

Le président Alassane Dramane Ouattara, dit ADO, voulait laisser l'image d'un économiste bâtisseur et démocrate, ayant pacifié la Côte d'Ivoire après ...